Autoprotection – Solution de protection anti piraterie

Autoprotection est un projet sous la coordination de Sagem et regroupant les groupes Safran, Vnavy, Lacroix, ECA Robotics, AMEFO, Thales, BV, ENSM et SOFRESUD. L’objectif du projet Autoprotection est de développer une solution complète à intégrer sur les navires civils, afin d’améliorer leur protection contre les agressions terroristes, ou de piraterie. Cette solution offre une réponse graduée et non létale à tout acte d’agression à l’encontre des navires.

Le système permet :

  • de détecter, d’identifier et d’analyser le comportement d’embarcations à longue distance grâce aux données radar et à de l’imagerie infrarouge
  • de dissuader à l’aide de projecteurs lumineux et de canons acoustiques
  • de protéger la passerelle
  • d’empêcher l’abordage à l’aide de fumigènes externes et de répulseurs à eau
  • d’empêcher les effractions à l’aide de portes blindées étanches et de fumigènes internes.
autoprotection
Logo du projet
autoprotection partisan
Le Partisan, navire civile sur lequel est testé le systeme
Simulateur autoprotection
Simulateur Autoprotection

Pour le projet Autoprotection, notre client, ECA Robotics, nous a demandé de réaliser certains développements :

  • Des drivers pour des capteurs et instruments embarqués (Récepteur AIS & GPS, Radar, boîtiers fumigènes, …)
  • Un simulateur du système de protection, intégrant les différents capteurs et actionneurs présents sur le bateau. Il reproduit le comportement de ce dernier et permet la visualisation des effets des mouvements du bateau sur le tracking d’objets marins.
  • Le middleware permettant les échanges de données du système entre tous les partenaires.
  • Les algorithmes d’asservissement de certaines tourelles embarquées dans le systèmes (SearchLight, Canon Acoustique)
autoprotection

Vous pouvez retrouver tout notre savoir-faire en matière de détection et tracking en mer sur la page suivante.