La R&D Robopec soutenue par la DGA.

Ilustration

Robopec, une division du groupe iXblue, a obtenu un financement RAPID auprès de la DGA pour accélérer ses travaux de recherche dans le domaine des navires autonomes. Leader d’un groupement comprenant aussi le LIS et SubseaTech, Robopec va consacrer ce budget à l’amélioration de ses solutions de perception en mer, au sens de la connaissance et de l’interprétation de la situation locale.

Les axes de recherche s’articulent autour de 3 thèmes :

  • Augmenter la robustesse des algorithmes de détection
  • Etendre la détection au milieu sous-marin
  • Utiliser les informations de signalétique maritime pour définir les manœuvres d’évitement

Des innovations, dans l’application du deep-learning à ces problématiques et dans l’hybridation de capteurs complémentaires en termes de technologie et de milieu, sont attendues dans le cadre de ce programme.

Fort de centaines d’heures à la mer, entre autres comme système de sécurité des DriX d’iXblue, le module MDT (Maritime Detection and Tracking) adresse dès à présent les exigences exprimées pour la plupart des embarcations autonomes. Soucieux de participer à la course à l’autonomie engagée par les grands acteurs du domaine, Robopec mise sur des avancées opérationnelles significatives et vise d’importantes parts de marché dans le domaine.

La robotique terrestre n’est pour autant pas en reste avec une belle croissance des produits de phénotypage et des nouveautés en navigation autonome indoor et outdoor annoncées au second semestre au profit de partenaires défense et civil.